Articles
UN PRÉCURSEUR DANS LA RÉGION : L’HÔTEL CHICOUTIMI EN QUATRE QUESTIONS
26 Avril 2018 à 9:00

Pionnier du développement durable parmi les établissements hôteliers du Québec, l’Hôtel Chicoutimi a aussi été le premier hôtel de la province à avoir engagé un éco-conseiller, qui a joint l’équipe à temps plein dès 2008, pour structurer la démarche de l’entreprise. Depuis le début de sa démarche en développement durable il y a 10 ans, l’établissement ne cesse d’avancer et d’améliorer ses pratiques, ses performances… et sa rentabilité!

Voici le premier de la série de portraits des entreprises de la première cohorte du secteur touristique de PME Durable 02

Savon fabriqué dans la région pour l'Hôtel Chicoutimi1. Un engagement environnemental?

Le vrai no m est « restructuration complète du système de gestion des matières résiduelles ». Concrètement et depuis déjà plusieurs années, l’hôtel a adopté des pratiques permettant de réduire au maximum les déchets envoyés au site d’enfouissement. Par exemple, l’hôtel : 

- composte ses matières putrescibles ce qui permet d’éviter l’émission de 7,3 tonnes de CO2

-  a éliminé 95% des emballages individuels et des produits jetables, comme les sachets de sucre, les barquettes de lait ou les petits pots de shampoing

-  Offre des événements écoresponsables clé en main

-  Compense la quasi-totalité de ses émissions de gaz à effet de serre via le programme Carbone boréale et offre à ses clients d’en faire autant!

2. Un engagement social?

Plus vieil établissement hôtelier au Saguenay avec ses quelque 120 ans, l’Hôtel Chicoutimi s’est donné comme mission de promouvoir la culture régionale sous toute ses formes. Ainsi, du mobilier à la literie, du menu aux savons, des activités thématiques aux forfaits culturels et de la déco aux cadeaux …  l’hôtel laisse toute la place aux artistes, artisans et producteurs régionaux. Ainsi plus de 80% des achats de l’hôtel sont locaux. 

De plus, l’établissement s’implique auprès de plusieurs organismes, comme le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle qui fournit la main d’œuvre pour certaines tâches.

 3.  Des retombées économiques?

L’équipe de gestion de l’hôtel affirme que tous les investissements en lien avec la démarche de développement durable de l’établissement sont évalués en fonction de leur rentabilité. Mais outre les retombées économiques indéniables, la notoriété de l’Hôtel Chicoutimi est un gage et un témoin de la réussite de la démarche. Une clientèle sans cesse grandissante choisit l’hôtel pour son engagement en matière de développement durable, et la large couverture médiatique en ce sens l’atteste.

 4.  Le mot de la fin?

« Si ce n’est pas durable, ce n’est pas rentable! » Éric Larouche, propriétaire.

Pour aller plus loi

418 668-7533 p.116

nfo@cqdd.qc.ca

Pour en savoir plus sur le développement durable en entreprise : www.pmedurable02.com 

Partenaires financiers

Table régionale de développement durable en entreprise