Articles
UNE RECONNAISSANCE MONDIALE EN DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR RIO TINTO
10 Mai 2018 à 14:56

Rio Tinto annonçait récemment que son groupe Aluminium vient de recevoir la certification de l’Aluminium Stewardship Initiative (ASI), une première mondiale. 

Rio Tinto annonçait récemment que son groupe Aluminium vient de recevoir la certification de l’Aluminium Stewardship Initiative (ASI), une première mondiale. Cette reconnaissance dans le domaine de l’aluminium vise particulièrement toutes les installations situées au Saguenay­­−Lac-Saint-Jean de la multinationale, soit les cinq usines d’électrolyse, l’Usine Vaudreuil, les centres de coulée, l’usine de traitement des brasques, ainsi que des infrastructures connexes comme les installations hydroélectriques, ferroviaires et portuaires. En plus de ces installations régionales, la certification ASI s’applique aussi à la mine de bauxite australienne Gove. « Plusieurs mesures incluses dans l’ASI étaient déjà en vigueur, et l’entreprise était déjà auditée à plusieurs niveaux, » explique Mme Catherine Munger, Conseillère principale Environnement, Opérations Atlantique, Rio Tinto, « mais c’est la première fois que l’ensemble de nos mesures sont rassemblées sous un même audit, axé sur les principes du développement durable et effectué par deux tierces parties complètement externes. C’est le résultat d’un travail réalisé par l’ensemble des équipes dans tous les secteurs de l’organisation. »

L’ASI?

L’ASI est un organisme à but non lucratif de certification pour la chaîne de valeur de l'aluminium. Sa vision est d’optimiser la contribution de l'aluminium à une société durable. L’objectif de la nouvelle certification lancée par l’organisme en février 2018 est de faire appliquer les principes relatifs au développement durable (dimensions économique, sociale, environnementale et gouvernance) dans l’ensemble du cycle de vie de l’aluminium : la production, l’utilisation et le recyclage. Le programme de certification s’étend donc à toute la chaîne d’approvisionnement et à la chaine de valeur de l’aluminium, de l’extraction de la bauxite à la conception des produits et à leur recyclage, en englobant les émissions de gaz à effet de serre, la gestion de l’eau et des matières, la biodiversité, les droits de la personne et d’autres considérations liées à la responsabilité sociale de l’entreprise.

 

Pro-action et sensibilisation

« Il n’y a pas d’exigence particulière à la certification qui concerne les fournisseurs ou les sous-traitant de l’entreprise », précise Mme Munger. « Mais notre engagement envers le développement durable peut servir à sensibiliser ou à inspirer nos partenaires. Nous sommes toujours ouverts à appuyer les entreprises dans leur démarche de développement, comme nous sommes heureux d’apprendre de leurs bonnes pratiques également. »

En produisant un rapport public avec des constats et des cibles à atteindre, la certification ASI engage l’entreprise dans un processus d’amélioration continue, un gage de pérennité pour Rio Tinto. « L’aluminium est recyclable à l’infini, c’est inspirant et c’est aussi une responsabilité en matière de développement durable. », affirme Mme Munger. « La certification nous amène plus loin, c’est réellement un symbole de grande fierté et de pérennité, un geste concret qui démontre notre volonté d’être encore ici dans la région longtemps », termine-t-elle.

 

Pour aller plus loin

Article d’intérêt sur l’utilisation de l’aluminium et la norme ASI

Pour en savoir plus sur le développement durable en entreprise : www.pmedurable02.com 

418 668-7533 p.116; info@cqdd.qc.ca

Partenaires financiers

Table régionale de développement durable en entreprise