Articles
Recruter, attirer, retenir du personnel grâce au développement durable: rêve-t-on en couleur?
29 Janvier 2020

Depuis peu, les entreprises québécoises ont pris conscience d’un élément qui affecte directement la croissance de leur entreprise; on parle bien sûr de la rareté de la main-d’œuvre. Phénomène annoncé depuis quelques décennies en raison de la baisse du taux de natalité, la croissance des entreprises se bute à cette réalité devenue incontournable.

Les organisations explorent présentement diverses solutions pour attirer et retenir les employés qualifiés dans le but de maintenir leur productivité. À la lumière de différentes études qui nous proviennent des maisons de recherche et de sondage, un engagement fort en développement durable pour attirer de jeunes talents apparaît de plus en plus comme une des solutions gagnantes.

Un levier d’attraction

Observons les plus récentes statistiques. Sur le plan de l’attractivité auprès de la génération des 20 – 35 ans, « 75 % des milléniaux américains seraient prêts à accepter un salaire moins élevé pour travailler dans une entreprise socialement responsable.» [1]  Cette baisse pourrait atteindre jusqu’à 10 000 $ par année. De plus, 40 % des milléniaux affirment choisir un emploi en fonction de l’engagement en développement durable de leur employeur. Ce levier d’attraction chez les jeunes professionnels est d’autant plus significatif que ce pourcentage est seulement de 25 % pour la génération X (1966 - 1981) et de 17 % chez les baby-boomers (1946 - 1965). Le développement durable comme levier d’attraction est donc appréciable auprès des jeunes professionnels qui prendront de plus de plus de place sur le marché du travail au cours de la prochaine décennie. 

Un levier de rétention

Une autre statistique intéressante nous révèle l’impact du développement durable sur la rétention du personnel. En effet, 70 % des personnes nées après 1981 affirment que l’engagement en développement durable de leur employeur représente un élément-clé dans leur décision de poursuivre ou non leur carrière dans une entreprise. Lorsque l’on prend en compte le fait que les milléniaux demeurent en moyenne 16 mois dans une organisation, en plus des coûts liés au roulement du personnel, le développement durable peut devenir une opportunité stratégique pour les entreprises.

Un levier de mobilisation

L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés reconnaît également qu’une démarche de développement durable devient un levier de mobilisation au sein des entreprises. Par exemple, selon les constats d’un sondage publié récemment au Québec par la firme Léger, pour 87 % des Québécois de 18 – 34 ans, « il est important d’évoluer dans une organisation (…) qui améliore la société pour la rendre meilleure»[2], d’où l’importance de mettre en œuvre une stratégie de responsabilité sociale ou de développement durable au sein de votre organisation. De plus, pour 85 % de ces jeunes québécois, « il est important de prévenir la pollution, de protéger l’environnement et de respecter la planète »[3], accentuant ainsi la pertinence de réduire l’impact environnemental de vos activités.

Un conseil pour terminer…

Voilà donc quelques données qui démontrent bien la pertinence de l’engagement des employeurs en matière de développement durable pour les nouvelles générations, ce qui n’exclut pas, bien sûr, le nouveau bassin d’employés « seniors » qui adoptent aussi ces valeurs et entendent faire une différence pour les générations qui suivent. Un conseil, si vous désirez attirer et retenir ces jeunes talents, osez et engagez-vous concrètement dans des initiatives en développement durable qu’ils pourront reconnaître et apprécier (implication dans une cause sociale, gouvernance transparente et participative, flexibilité des horaires, télétravail, approvisionnement responsable, etc.) et, surtout, communiquez-le sur toutes vos plateformes. Bref, à vous de passer à l’action pour, qu’inversement, l’engagement de votre personnel envers votre organisation soit aussi durable!



[1] Traduction libre : Fast company, 2019 : https://www.fastcompany.com/90306556/most-millennials-would-take-a-pay-cut-to-work-at-a-sustainable-company

Partenaires financiers

Table régionale de développement durable en entreprise