Articles
Six conseils pour le succès d'une démarche de développement durable en entreprise
16 Novembre 2017

L’implantation du développement durable doit se faire selon une approche structurée et au rythme de l’entreprise. Voici six facteurs qui sont déterminants pour favoriser le succès d’une telle démarche. 

L’engagement de la haute direction est une condition préalable à l’implantation d’une démarche de développement durable en entreprise. La haute direction doit affirmer sa volonté de s’engager dans ce changement organisationnel en adoptant une vision commune quant aux objectifs à atteindre. Elle doit ainsi s’approprier cette approche de gestion pour que la démarche ait un sens. Les membres de la haute direction doivent donner l’exemple et innover dans leurs pratiques organisationnelles. 

La mobilisation des employés doit être considérée comme un atout pour les gestionnaires afin de faire de la démarche de développement durable, un succès. Il est important que les gestionnaires prennent les moyens nécessaires pour que les employés adhèrent à la démarche et contribuent à l’atteinte des objectifs. Pour y arriver, l’ensemble du personnel doit être informé des attentes de la direction à l’égard de la démarche et des étapes de sa mise en œuvre. Pour en savoir plus sur le sujet, consultez l’article « 4 conseils afin de mobiliser vos employés autour de votre démarche de développement durable ».

L’entreprise est encouragée à nommer une personne qui sera responsable de la mise en œuvre de la démarche de développement durable. Ce porteur a la responsabilité de devoir motiver les employés à réaliser les actions.

Ce comité a pour mandat de soutenir la mise en œuvre de la démarche, de contribuer à l’élaboration d’un plan d’action et d’identifier des indicateurs de performance. Il a aussi pour rôle d’effectuer le suivi des actions et d’agir comme ambassadeur de l’entreprise. La composition de ce comité doit tenir compte de la représentativité des différents secteurs ou services de l’entreprise.

La démarche de développement durable propose d’apporter des changements dans les processus décisionnels et les modes de gestion pour y intégrer des considérations économiques, sociales et environnementales. Elle favorise aussi la prise en compte des intérêts des différentes parties prenantes à toutes les étapes de la démarche de développement durable. En d’autres mots, elle permet à l’entreprise de se réorganiser et d’ajuster constamment ses actions en adoptant des améliorations graduelles contribuant à une plus grande responsabilité sociale d’entreprise.

Différents outils de gestion peuvent être utilisées pour déployer une démarche de développement durable en entreprise. Parmi ceux-ci, il y a la politique de développement durable qui permet à la fois de formaliser et de communiquer les engagements en développement durable de l’entreprise et d’orienter les actions qui seront mises en œuvre. Afin d’opérationnaliser la politique, il importe de se doter d’une stratégie qui peut prendre la forme d’un plan d’action annuel ou sur quelques années. Éventuellement, un arrimage doit être effectué avec la planification stratégique. Par la suite, les différents outils de gestion internes pourront être bonifiés afin de favoriser l’adoption progressive de nouvelles pratiques de gestion.  

Ces six conseils contribueront à faire de votre démarche un franc succès. Ces éléments contribueront à bien ancrer la démarche de développement durable dans votre entreprise et de faire adhérer l’ensemble de vos parties prenantes à celle-ci. 

Partenaires financiers

Table régionale de développement durable en entreprise