Articles
Une industrie consciente de son impact environnemental
20 Octobre 2022

Avez-vous visionné la nouvelle campagne publicitaire des producteurs de lait du Québec qui porte sur leur objectif de carboneutralité à l’horizon 2050? Cette publicité, faisant partie d’une campagne plus large diffusée cet automne, fait suite à l’annonce de leur engagement, de réduire leur impact sur l’environnement plus tôt cette année.

Un constat et une volonté d’agir

Bien que l’empreinte carbone par litre de lait produit au Québec soit parmi les plus faibles au monde, comptant trois fois moins d’émission de gaz à effet de serre (GES) que la moyenne mondiale, nos producteurs veulent en faire plus pour atteindre la carboneutralité. Ils l’expliquent sur leur site La Famille du lait « la terre, c’est leur pain et leur beurre : le climat, l’eau, l’air, les sols et la richesse de l’écosystème influencent directement la production laitière ». Cet objectif s’inscrit clairement dans la mouvance de consommation responsable et d’adoption de pratiques d’affaires écoresponsables au Québec.

De l’accompagnement pour agir en connaissance

Qu’ils soient accompagnés par un expert ou dans le cadre du projet Agriclimat, les producteurs que représente l’organisation Les Producteurs de lait du Québec (PLQ) sont invités à commencer par la réalisation d’un diagnostic de leurs émissions de GES.

En parallèle, PLQ a mandaté la Chaire en éco-conseil de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) pour assurer, notamment, une recherche des meilleures pratiques au niveau mondial, afin de les aider à élaborer leur plan d’action. De plus, l’organisation mettra à disposition de ses membres des conseillers formés pour les aider à adopter des pratiques plus écoresponsables.

Dans le projet Agriclimat, où 40 fermes pilotes sont impliquées, on compte une ferme laitière du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Cette dernière amorcera une démarche diagnostique cet automne, ce qui lui permettra de réaliser un plan d’action pour éventuellement diminuer ses émissions de GES. Un projet à suivre de près!

4 axes d’intervention identifiés pour atteindre la carboneutralité

Pour atteindre son ambitieux objectif, PLQ a ciblé 4 axes d’intervention dans lesquels l’organisation propose une banque d’actions pouvant outiller ses membres afin d’améliorer leur bilan d’émissions.

Réduire l’empreinte carbone du lait

Il est conseillé aux producteurs de remplacer certaines pratiques de production par d’autres qui permettraient d’éviter l’émission de GES. De plus, on les oriente vers la captation de GES, dans une optique de compensation. Ainsi, on leur suggère de favoriser des techniques qui permettent de capter davantage de GES dans les sols, les arbres et les arbustes en augmentant les plantations et en labourant moins souvent. Enfin, en changeant certaines machines de traite, en modifiant l’éclairage ou la ventilation, les producteurs ont la possibilité d’améliorer leur efficacité énergétique.

Le projet innovant de la Coop Agri énergie Warwick est donné en exemple par l’organisation : la douzaine de producteurs agricoles, qui la composent, produisent du gaz naturel renouvelable à partir de fumier de bovins laitiers, mélangés à des matières organiques résiduelles d’entreprises environnantes.

Limiter les émissions de méthane

Les producteurs de lait sont aussi encouragés à améliorer l’alimentation de leurs vaches avec des produits de meilleure qualité afin de faciliter leur digestion ce qui aura un impact direct sur la quantité de méthane qu’elles produiront.

Économiser, réutiliser et protéger l’eau

On dit qu’il faut 10 litres d’eau pour produire 1 litre de lait au Québec, bien que ce chiffre soit raisonnable par rapport à l’Europe ou l’Asie, PLQ pensent pouvoir faire mieux en identifiant les postes où l’eau pourrait être réutilisée, par exemple dans les systèmes de refroidissement et de nettoyage. Les propriétaires sont aussi encouragés à reboiser les bandes riveraines près des cours d’eau pour mieux filtrer et protéger la biodiversité.

Améliorer la santé des sols et la biodiversité

Une autre piste d’intervention est soumise aux producteurs : moins travailler le sol et faire des rotations de cultures ce qui contribuent à protéger les écosystèmes et les pollinisateurs. Les Producteurs de lait du Québec dénombre déjà 25 % de ses membres ayant installé des ruches ou des zones de plantation sur leur terrain.

En souhaitant à cette grande famille de tendre vers leur objectif de carboneutralité, il sera intéressant de suivre leurs actions en ce sens dans les prochaines années. Dans tous les cas, leur volonté est inspirante!

 


 

Références :

Site de la Famille du lait : https ://www.lafamilledulait.com/fr/production-laitiere/carboneutralite/

Producteurs de lait du Québec – Une campagne publicitaire qui valorise le mouvement carboneutralité, Cision, septembre 2022 : https ://www.newswire.ca/fr/news-releases/producteurs-de-lait-du-quebec-une-campagne-publicitaire-qui-valorise-le-mouvement-carboneutralite-836413921.html

Site Agriclimat, un réseau de fermes pilotes : https://agriclimat.ca/

Partenaires financiers

Table régionale de développement durable en entreprise