Articles
Familiprix Linda Gaudreault et associé, une pharmacie ambassadrice en développement durable
17 Novembre 2022

La pharmacie Familiprix Linda Gaudreault et Yann Gosselin-Gaudreault s’est vu décerner le prix "Développement durable et responsabilité sociale d'entreprise" du 35e Gala des Lauréats de la Chambre de commerce et d'industrie Lac-Saint-Jean-Est, tenu le 3 novembre dernier.

Questionné sur ses pratiques, Yann Gosselin-Gaudreault se dit conscient que le développement durable n’est pas la principale préoccupation dans le domaine des pharmacies. Il espère, avec ce prix, provoquer une « contamination positive » auprès des entreprises du secteur.

Lors d’un déjeuner-causerie devant des membres de la communauté d’affaires de Lac-Saint-Jean-Est, il a pu expliquer plus concrètement les actions que son équipe a mises en place, petits pas par petits pas.

 

Une équipe soudée autour d’une vision d’entreprise

La pharmacie Familiprix Linda Gaudreault et associé a pour vision d’être la destination santé, humaine et novatrice de référence. C’est ainsi que le développement durable a trouvé sa place dans l’entreprise car il est un bon moyen de mobiliser le personnel autour de valeurs communes.

En tant que pharmacie de quartier, l’équipe entretient une relation de proximité avec les clients qu’ils accompagnent dans toutes les étapes de leur vie. De la même façon, Yann Gaudreault s’applique à voir ce qui est important pour chacun de ses employés, ce qui a pour effet de renforcer leur implication dans l’entreprise.

 

Des choix économiques en cohérence

Approvisionnement local et responsable  

Le Québec compte plus de 200 entreprises dans le secteur des produits pharmaceutiques et biotechnologiques. La pharmacie Familiprix Linda Gaudreault s’applique à choisir les plus proches géographiquement mais aussi celles qui partagent ses valeurs. Cependant, comme chaque changement de médicament demande un accompagnement auprès des clients, les pharmaciens veillent à modifier de façon progressive leur liste de fournisseurs. Cependant, Yann Gaudreault a pu observer, par les commentaires des clients, que l’achat de produits québécois, voire local, et la sélection de produits de qualité apportent à la pharmacie une haute valeur ajoutée. Il peut, par exemple, proposer aux sportifs des protéines à base d’insectes, fabriquées localement au Saguenay--Lac-Saint-Jean.

Comptabiliser notre empreinte

Le volet environnemental fait maintenant l’objet d’un poste de dépense à part entière dans la comptabilité de l’entreprise. Il prend en compte les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites par la pharmacie ainsi que par les déplacements domicile-travail des employés. L’achat de crédits carbone a permis au Familiprix Linda Gaudreault et associé d’investir dans des projets solides certifiés « Gold standard pour la compensation de leurs émissions de GES ». La prise de conscience qui a suivi ce travail a été très forte pour Yann qui explique « qu’en mettant en lumière nos failles, on prend conscience de notre impact environnemental. On peut alors chercher à diminuer ou à compenser cette empreinte et redonner du sens à ce que l’on fait. » Un rôle à jouer dans la communauté

La pharmacie est impliquée auprès de nombreuses organisations dans la communauté. Au fur et à mesure des années, elle a mis en place des partenariats solides pour lesquels elle effectue régulièrement des dons : Club cyclone d’Alma, les Clowns thérapeutiques, La Croix Rouge, la fondation de l'Hôtel Dieu d'Alma, Vivre ma Santé mentale, Fondation des maladies du Cœur, Club Kiwanis, Club Rotary, Chorale Aquilon, Le Grand Défi, Souper des champions, Fibrose Kystique Canada. La pharmacie est aussi à l’initiative d’une grande collecte de fonds pour l’Opération Enfant Soleil qui soutient le développement d’une pédiatrie de qualité pour tous les enfants du Québec. Pour Yann Gaudreault, il est important de communiquer sur ces engagements : « On veut que les clients perçoivent la valeur de nos actions car c’est ce qui fait notre force ».

 

Une volonté de réduire son empreinte environnementale

Rénovation du bâtiment

Pour la rénovation complète de son bâtiment en 2018, les propriétaires de la pharmacie décident de se faire accompagner dans les travaux par une société de construction locale certifiée LEED*. Le but avoué est de s’orienter vers une rénovation avec des considérations de développement durable pour leur bâtiment : éclairage LED, chauffage rapide de l’eau, ventilation à capteurs intelligents, etc.

Optimisation des déplacements routiers

Avec plus de 100 kilomètres parcourus chaque jour pour les livraisons, la pharmacie a optimisé les trajets et fait le choix de changer progressivement sa flotte de voitures à essence en véhicules électriques, afin de réduire sa quantité d’émissions de gaz à effet de serre. De plus, cet investissement important, effectué il y a cinq ans dans le but d’améliorer leur empreinte environnementale, leur a finalement permis de faire des économies substantielles sur l’essence dans les deux dernières années.

Réduction des déchets à la source

Une pharmacie produit beaucoup de papiers, notamment pour les dossiers des patients. C’est pourquoi, l’achat d’une imprimante, avec l’option recto-verso, a permis de réduire de moitié les impressions. De même, la loi exigeant que les reçus soient remis aux clients, ces-derniers peuvent maintenant choisir de les recevoir par courriel. Enfin, tous les documents classés confidentiels ne pouvant être jetés au bac bleu, sont récupérés par le Groupe Coderr pour être recyclés.

En ce qui a trait à la suppression des sacs de plastique, ce changement, demande plus de temps et d’éducation car, pour une certaine génération, le sac symbolise l’acte d’achat. L’équipe a donc fait le choix de ne pas remplacer, pour le moment, les sacs de plastique par des sacs en papier mais de sensibiliser petit à petit les clients jusqu’à ce qu’ils apportent leur propre sac.

Grâce à l’accompagnement de Maillon Vert et son programme « Pharmacie éco+responsable », Yann Gaudreault a calculé le coût du gaspillage d’une part, et celui des investissements nécessaires pour les éviter, d’autre part. Ainsi, il s’est rendu compte qu’en réduisant le gaspillage, les investissements de la pharmacie étaient rentabilisés et même qu’ils lui permettaient de faire des économies.

 

 

Yann Gaudreault termine en expliquant pourquoi il a posé la candidature de la pharmacie au prix « développement durable et responsabilité sociale de l’entreprise » du Gala des Lauréats de la Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est. Il l’a fait pour faire connaître ses actions, encourager l’engagement de ses employés et peut-être inspirer d’autres entreprises à entamer une démarche progressive en développement durable. Il tient à rappeler que le droit à l’erreur est inhérent à la démarche et que rebrousser chemin est souvent tabou en matière de développement durable, alors que cela peut s’avérer nécessaire pour mieux avancer « Il n’y a pas de vérité absolue dans ce domaine ».

   Pour aller plus loin : Parcours “Pharmacie éco+responsable” de Maillon vert. Mais aussi, l’application web Activateur, développée par le Centre québécois de développement durable (CQDD), qui peut être une bonne façon d’évaluer où en est votre entreprise dans l’intégration de pratiques d’affaires écoresponsables et de trouver des pistes d’action.

 

*Leadership in Energy and Environmental Design, LEED®, est une référence internationale d’évaluation pour le design, la construction et l’opération des bâtiments durables à haute performance.

 

Partenaires financiers

Table régionale de développement durable en entreprise